Mardi 19 juin 2018

"14 février 2017, on n'oublie pas" : les mots marqués au sol par les étudiants devant le tribunal de Besançon

08/03/2018 - 13:11

Une soixantaine d'étudiants s'est retrouvée ce 8 mars 2018 à 9h00 devant le Tribunal de Grande Instance de Besançon pour attendre la sortie des étudiants convoqués suite à l'interruption du conseil d'administration de l'université Franche-Comté le 14 février 2017. Ils protestaient contre la sélection en master. Les forces de l'ordre étaient intervenues et avaient expulsé les étudiants. Certains avaient été placés en garde à vue.

Huit étudiants étaient convoqués ce jeudi au tribunal de Besançon pour répondre de "dégradation en réunion" lors du Conseil d'Administration l'an passé. Sur le sol il était d'ailleurs possible de lire ce matin "14 février 2017, on n'oublie pas". Les 19 étudiants présents, qui avaient perturbé le conseil d'administration, réfutent aujourd'hui et depuis un an tous les chefs d'accusation portés contre eux.

Le syndicat AMEB solidaire étudiant-e-s a réaffirmé via un communiqué "la tenue pacifique de l'occupation du Conseil d'administration suivi d'une violente intervention de la police". 

Après l'irruption des policiers en tenue anti-émeute, 17 personnes avaient été placées en garde à vue pendant 24 heures et deux autres pendant 45 heures pour "séquestration en réunion". 

Info +

Hélène L.
retour