Mercredi 18 octobre 2017

Canicule en Bourgogne-Franche-Comté : des conseils et une plateforme téléphonique à disposition

19/06/2017 - 08:55 Canicule en Bourgogne-Franche-Comté : des conseils et une plateforme téléphonique à disposition

Le ministère des solidarités et de la santé a lancé, ce 18 juin 2017, un plan "canicule" pour plusieurs régions dont la Bourgogne-Franche-Comté. Un numéro téléphonique en prévision des chaleurs à venir…

La direction générale de la santé a décidé d’activer la plateforme téléphonique d’information "Canicule". Cette plate-forme téléphonique, accessible au  0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un  poste fixe en France, de 9h à 19h) permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son  entourage, en particulier les plus fragiles. Comme prévu par le plan national  canicule 2017, les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure.

13 départements en vigilance orange

Ce  lundi, 13 départements seront en vigilance orange (Vendée,  Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Vienne, Charentes, Charente-Maritime, Haute-Vienne, Gironde, Landes, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Paris et la petite couronne).  Des vigilances jaunes sont, par ailleurs, prévues dans de nombreux départements des régions  Bretagne, Centre-Val-de-Loire,  Pays-de-la Loire, Ile-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-RhôneAlpes, Bourgogne  Franche-Comté.

Ces  températures élevées, qui baisseront peu pendant la nuit, pourraient perdurer toute la semaine. La prévention sera renforcée dans les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap. La direction générale rappelle "le rôle fondamental des associations".

Les conseils pour "protéger sa santé" lors de fortes chaleurs

Info +

Télephone : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un  poste fixe en  France, de 9h à 19h

Les conseils de prévention, ainsi que les outils élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Agence nationale de santé publique (ANSP) figurent sur les sites Internet du ministère et de l’agence :

Hélène L.
retour