Samedi 21 avril 2018

Carnet de route de Raphaëlle Tervel

06/04/2018 - 18:03 Carnet de route de Raphaëlle Tervel

Après leur 6e place en championnat acquise en battant Nice le 31 mars 2018 dernier, les joueuses de l'ESBF se tournent désormais vers les play-offs, phases finales de première ligue féminine de handball. Elles y rencontreront Issy-Paris en quart le 14 avril, 3e au classement régulier. C'est l'occasion pour Raphaëlle Tervel, entraîneuse des Bisontines, de faire le point sur leurs espoirs dans la compétition…

Le point sur la saison régulière.

"On est là où l'on voulait être, c'est à dire à la 6ème place. On savait qu'avec la coupe d'Europe ça serait plus difficile que la saison dernière, qu'on allait y laisser des plumes et donc que ça serait dur de viser plus haut. On est donc heureux d'avoir atteint l'objectif qu'on s'était fixé sur la phase régulière, maintenant on espère en faire de même en play-offs."

La fin de saison.

"Sur cette seconde partie de saison, notre souhait est d'atteindre les demi-finales. La double confrontation à venir en quart est donc notre rendez-vous le plus important de l'année ! Quel que soit le résultat de cette double confrontation, il nous restera encore deux matchs à domicile et l'objectif sera de terminer à la meilleure place possible."

Issy Paris.

"On savait avant les dernières journées que la 3ème place se jouerait entre Brest, Nice et Paris. Notre 6ème place nous satisfaisait car on évitait Metz, aujourd'hui, elle nous permet d'éviter également Brest, c'est une très bonne chose mais Issy Paris reste un adversaire de qualité.

Cette saison, on a réussi à les battre chez nous, puis a les accrocher chez eux. Nous avons donc un avantage psychologique, ce qui est une très bonne chose.

Maintenant, on sait qu'en début de saison on a joué une équipe en pleine mutation, on s'est rendu compte dans le second match, bien plus accroché, du niveau de Paris. Aujourd'hui les parisiennes sont favorites mais on a notre chance, à nous de la saisir !"

Le programme des quarts de finale :

Maxime C.
retour