Samedi 27 mai 2017

Elections législatives : mode d’emploi et particularités

16/05/2017 - 10:49 Elections législatives : mode d’emploi et particularités

Les électeurs sont appelés au urnes les 11 et 18 juin 2017 pour élire le ou la députée de leur circonscription qui siègera à l’Assemblée nationale ces cinq prochaines années.

Le scrutin se tiendra les 11 et 18 juin prochains dans chaque bureau de vote. La majeure partie sera ouverte dès 8 heures, et ce, jusqu'à 18 heures. Les résultats seront annoncé  le soir même. 

Pour avoir le droit de voter, il faut être âgé de dix-huit ans, de nationalité française, ne pas être privé de ses droits civiques et être inscrit sur les listes électorales de sa commune. Il est possible de voter par procuration.

Chaque électeur vote pour un candidat et son suppléant qui sera député de sa circonscription. Un siège est à pourvoir dans chacune d'elles, cinq candidats seront donc élus dans le Doubs. 

Au total, les français, qu’ils vivent en France métropolitaine, dans les départements et territoires d’outre mer ou à l’étranger éliront 577 députés, qui siègeront à l’Assemblée Nationale.

Une abstention déterminante

Comme pour les Présidentielles, le mode de scrutin des élections législatives est uninominal (par opposition aux scrutins de listes) ; majoritaire (non proportionnel) et à deux tours.

En revanche, les règles de qualification diffèrent. Le taux d’abstention est déterminant puisqu’un un candidat peut l’emporter au premier tour s’il obtient 50 % des suffrages exprimés représentant au moins 25 % des inscrits.

Si aucun candidat ne se démarque au premier tour, tous les candidats ayant recueilli les voies d’au moins 12,5% des inscrits sont qualifiés pour un second tour. Le député élu est ensuite celui qui obtient le plus de suffrages exprimés au second tour. 

L’objectif du futur gouvernement d’Emmanuel Macron est d’obtenir au mois 289 des 577 sièges pour appliquer son programme sans négocier avec les autres formations politiques.

Info + 

Les cinq circonscriptions du Doubs :

Léa Surmaire
retour