Jeudi 26 avril 2018

Expulsion du Bol d'Air : SolMiRé se pliera à la décision mais "continuera son action"

09/04/2018 - 09:28 Expulsion du Bol d'Air : SolMiRé se pliera à la décision mais

Le TGI de Besançon a tranché le 3 avril 2018 : le Bol d'R, local ouvert en octobre dernier par Solmiré rue d'Arènes pour y accueillir des migrants, doit être expulsé "sans délai". Le collectif se pliera à la décision en "vidant progressivement le local" mais cherche désormais un nouveau "bol d'air".

Le juge a donné pleinement raison au bailleur, la SAIEMB Logement qui faisait valoir son "droit de propriété" et un "préjudice subi par une occupation sans droit ni titre", privant le propriétaire de la possibilité de louer le local. En plus de l'expulsion, la justice a également condamné l'association au paiement d'indemnités d'occupation équivalentes à 6 mois de loyer, soient près de 3400€, au profit du bailleur.

Malgré cette décision " Solmiré poursuivra son action de solidarité auprès des demandeurs d'asile dans le besoin, parce que, pour un nombre croissant de citoyen-nes, il est tout simplement inconcevable de détourner le regard de cette réalité : les migrant-es sont nos frères et soeurs en humanité, ils et elles ont des droits qu'il convient de faire respecter lorsqu'ils sont bafoués, ils et elles ont aussi des besoins immédiats à satisfaire, trouver un endroit où dormir, où manger, où se laver... un Bol d'Air ! "

Le collectif prévoit une manifestation de protestation le 14 avril prochain.

Maxime C.
retour