Mercredi 23 mai 2018

Gang de voleurs de cartes bancaires : deux nouveaux suspects écroués à Vesoul

27/04/2018 - 08:54 Gang de voleurs de cartes bancaires : deux nouveaux suspects écroués à Vesoul

Deux Marseillais soupçonnés d'appartenir à un gang de voleurs de cartes bancaires visant les personnes âgées dans toute la France ont été mis en examen et écroués mercredi 25 avril 2018 au soir à Vesoul, a indiqué ce jeudi le parquet.

"Nous avons démantelé l'ensemble de cette équipe de Marseillais" suspectée d'avoir volé 103 cartes bancaires à des personnes âgées en France, pour un préjudice global de 150.000 euros, a déclaré à l'AFP le procureur de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Les deux nouveaux suspects, âgés de 29 et 43 ans, ont été interpellés à leur domicile à Marseille par la brigade de recherches de la gendarmerie de Lure (Haute-Saône), en charge de l'enquête, a précisé le magistrat qui a ouvert une information judiciaire pour vols en réunion, escroquerie et association de malfaiteurs, en récidive.

L'enquête se poursuit sur le volet patrimonial pour d'éventuelles saisies d'avoirs criminels. En mars dernier, trois premiers suspects âgés de 23 à 27 ans avaient déjà été interpellés à Marseille et écroués pour les mêmes faits. Quelque 180 kg de résine de cannabis, d'une valeur marchande estimée à 2 millions d'euros, et 6.890 euros en numéraire avaient été saisis au domicile du plus jeune.

"La technique du Marseillais" pour voler les cartes bancaires

L'enquête a débuté en septembre 2017 en Haute-Saône, où deux vols de cartes bancaires ont été signalés à des distributeurs de billets.

Les malfaiteurs utilisaient la "technique du Marseillais" : ils se rapprochaient d'une personne retirant de l'argent pour apercevoir son code, puis attiraient son attention en lui disant qu'elle oubliait un billet et en profitaient pour voler la carte bancaire, a expliqué le magistrat. Ils utilisaient ensuite ces cartes pour des retraits ou des paris sportifs, selon M. Dupic.

Les enquêteurs de la gendarmerie de Haute-Saône et de la brigade de recherches de Lure ont relevé 103 vols similaires perpétrés à l'encontre de personnes âgées dans toutes les régions de France, excepté en Languedoc-Roussillon et en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

(Avec AFP)

Maxime C.
retour