Mardi 19 juin 2018

Grand Besançon : destination Avignon pour la Gouaille et L'inventeur de l'amour…

09/03/2018 - 11:00 Grand Besançon : destination Avignon pour la Gouaille et L'inventeur de l'amour…

La compagnie de théâtre grand bisontine La Gouaille est parti en résidence artistique à la Maison de la Poésie à AvignonJulien Lopez, comédien et directeur artistique de la compagnie, accompagné du metteur en scène Laurent Mascles, joueront la première de leur spectacle L'inventeur de l'amour (Ghérasim Luca) lors du Printemps des Poètes à Avignon le 9 mars 2018…

Sur une scène épurée, Julien Lopez utilise, se réapproprie les mots et leur poids de Ghérasim Luca écrits en 1974.

L'inventeur de l'amour est un poème "dont l'écriture poétique est construite et très précise, ce qui explique que le comédien ne joue plus, il va essayer de faire exactement ce que le texte dit", précise le comédien. 

"Des mots trash, crus, pour dire des choses magnifiques (…) C'est de la haute couture" 

Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas l'oeuvre de Ghérasim Luca, auteur roumain ayant vécu en France plusieurs années, elle est considérée comme "indéfinissable" par les critiques littéraires. Dans L'inventeur de l'amour, ("traduit" du roumain par l'auteur lui-même et paru l'année de sa mort en 1994), "il écrit des mots trash, crus mais pour dire des choses magnifiques et le poids des mots est tellement bien choisi que ça devient du velours dans un rythme hypnotique", décrit Julien Lopez. Et d'ajouter : "Ce texte est viscéral et en même temps chaque détail a son énorme, c'est de la haute couture du texte."

Pour le metteur en scène, Laurent Mascles, "le challenge est de taille et le relever est, pour moi, une belle aubaine pour me replonger dans les texte Ghérasim Luca", indique-t-il dans sa note de mis en scène. "Ghérasim Luca était roumain et parlait avec un accent. Le choix et le poids des mots utilisé dans ses textes en font une harmonie acoustique voluptueuse. C’est ce que je veux faire entendre à l’auditeur. Attention, je ne dis pas que Julien joue avec l’accent Roumain ; mais cette combinaison, chez Ghérasim Luca, poétise le texte", souligne-t-il. 

Pourquoi choisir ce texte pour un spectacle ? 

Le comédien et directeur artistique de la compagnie La Gouaille cherchait un texte "très fort", qui puisse "emporter les gens", nous confie-t-il, "je cherchais également un texte qui deviendrait une performance pour l'acteur". Julien Lopez explique que dans l'interprétation de L'inventeur de l'amour, "l'acteur ne joue plus, il va essayer de faire exactement ce que le texte dit, sortir la force poétique et l'idée de l'amour idéal".

Le comédien voit également ce "jeu" comme un "ouragan qu'on prend en pleine face."

De son côté, Laurent Mascles qui a eu une véritable "révélation" en 2010 après avoir lu "La mort morte" de Ghérasim Lucas, "ce n'est pas donc comme une découverte que j'ai accepté la proposition de Julien, mais comme une continuité", précise-t-il dans sa note. 

Infos +

C'est sur une scène quasi vide, un décor très épuré, dans un costume très sobre, que Julien Lopez jouera la première du spectacle à la Maison de la Poésie à Avignon le 9 mars 2018 dans le cadre du Printemps de la poésie. La compagnie souhaiterait le présenter au festival d'Avignon en 2019.

Infos pratiques

Alexane
retour