Samedi 16 décembre 2017

Le Couscousgate, révélateur du malaise au FN

17/09/2017 - 08:48 Le Couscousgate, révélateur du malaise au FN

À la veille du congrès du FN, une photo postée sur Twitter montrant Florian Philippot en train de manger cette semaine  un couscous à Strasbourg  - au lieu d'une bonne choucroute – est en train de diviser les militants. Pour lé députée européenne franc-comtoise, Sophie Montel,  le #couscousgate  que le Front National "a encore beaucoup à faire avant la victoire".

 La magie des réseaux sociaux. Entre débat constructif et invectives stériles. Tout est parti d'une photo postée sur Twitter par Kelly Besh, montrant Florian Philippot tout sourire en train de manger… un couscous avec ses amis "patriotes" dont la députée européenne franc-comtoise Sophie Montel, récemment évincée du groupe FN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (une autre histoire...) 

La magie des réseaux sociaux. Entre débat constructif et invectives stériles. Tout est parti d'une photo postée sur Twitter par Kelly Besh, montrant Florian Philippot tout sourire en train de manger… un couscous avec ses amis "patriotes" dont la députée européenne franc-comtoise Sophie Montel, récemment évincée du groupe FN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

Mais pourquoi manger du couscous à Strasbourg lorsque l'on peut manger une bonne choucroute ? Le trait est grossier… mais pas tant que cela pour certains militants du FN qui s'en sont offusqués. Une salve de réaction a suivi sur les réseaux sociaux allant jusqu'au débat sur le coulis de tomate de la pizza d'Italie. Lorsque la gastronomie révèle la fracture du FN. Le #couscousgate est né…

Florian Philippot apprécie le couscous. Le 14 septembre déjà, il en avait mangé un en compagnie de Maxime Thiebaut durant la campagne des législatives. Un petit grain de #couscougate qui était déjà resté en travers de la gorge de certains.Sophie Montel, une des convives qui sur la photo a également l'air d'apprécier le couscous a réagi. Toujours sur Twitter. Le #couscousgate montre que notre famille politique a encore beaucoup à faire avant la victoire. Merci à ceux qui ont refusé l'obscurantisme.

Damien
retour