Vendredi 19 janvier 2018

Local du Bol d'Air occupé par SolMiRé : la justice reporte sa décision au 13 février

10/01/2018 - 08:07

Les juges du tribunal de grande instance de Besançon devaient statuer ce 9 janvier 2018 mais a repoussé sa décision au 13 février prochain. Un nouveau sursis pour le collectif d'aide aux réfugiés.

Depuis le 14 octobre, le collectif SolMiRé d'aide aux réfugiés occupe illégalement un local rue d'Arène qu'il a transformé en accueil de jour pour les réfugiés qui peuvent s'y poser en journée afin de se restaurer, se laver ou occuper les enfants. Le bailleur social, la SaiemB, soutenu par la ville de Besançon avait demandé l'expulsion du "Bol d'R"

Le 12 décembre 2017, le tribunal de grande instance examinait la requête et avait mis sa décision en délibéré au mardi 9 janvier. Une quarantaine de militants s'étaient déplacés devant le palais de justice de Besançon.

La justice se donne finalement un nouveau délai de réflexion et annoncera sa décision d'expulser ou non le local le mardi 13 février 2018. Ce nouveau report a été décidé d'un commun accord avec les membres du collectif et la société SaiemB qui parle d'un problème de droit, de sécurité et d'assurances en cas de problème.

Le collectif SolMiRé qui a décidé d'occuper un local transformé en accueil de jours où les réfugiés, principalement en provenance des pays de l'Est, peuvent se poser en journée pour s'y restaurer, se laver et occuper les enfants.

Damien
retour