Mardi 19 juin 2018

Lunettes, prothèses auditives et dentaires : voici comment vous serez remboursés dès 2020...

13/06/2018 - 17:34 Lunettes, prothèses auditives et dentaires : voici comment vous serez remboursés dès 2020...

Le président de la République Emmanuel Macron a présenté mercredi 13 juin 2018 sa vision pour le système de santé français. Bonne nouvelle : en 2020, les lunettes de vue, les prothèses auditives et dentaires devraient être entièrement remboursées (ou presque)…

Le "reste à charge zéro" était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Cette réforme devrait permettre à 95% de la population de réduire de manière radicalement le coût des soins. En théorie, le patient de ne devrait rien payer, mais quelques conditions s'appliqueront pour certains produits… 

L'optique

Chaque opticien devra proposer 24 montures éligibles au "reste à charge zéro". Elles pourront être renouvelées tous les ans jusqu'à 15 ans, puis tous les deux ans (sauf pour les personnes atteintes de maladies de la vision qui pourront renouveler leurs lunettes dès que nécessaire). Les verres corrigés ne seront pas soumis au "reste à charge zéro". En revanche, les prix devraient être réduits. 

Les audioprothèses

C'est dans ce domaine que la réforme sera la plus intéressante. Si aujourd'hui l'Assurance maladie rembourse 119€ par appareil et si les mutuelles remboursent en moyenne 350€ sur généralement un coût global de 1500€ par appareil, le "reste à charge zéro" sera instauré pour un coût total ne dépassant pas 950€. 

Les soins dentaires

Les couronnes, bridges, appareils dentaires et autres couronnes 45% des prothèses seront remboursées à 100%. En particulier les couronnes en métal ou céramiques.

25% des prothèses auront des prix plafonnés pour une prise en charge partielle (couronnes en céramique pour les incisives, canines et prémolaires, pivots et bridges).

Les 30% des prothèses restantes ne sont pas concernées par les changements. 

Une hausse des cotisations ? 

Apriori, le gouvernement ne souhaite pas voir les cotisations des particuliers augmenter. Il souhaiterait plutôt que les professionnels de santé, la Sécurité sociale et les mutuelles fassent un effort pour équilibre le système…

Alexane
retour