Lundi 28 mai 2018

Mennel : la Bisontine sort son premier single

11/05/2018 - 15:24 Mennel : la Bisontine sort son premier single

Mennel, jeune chanteuse de 22 ans, avait quitté The Voice en mars dernier, suite à la polémique autour de ses publications sur les réseaux sociaux jugées "complotistes" après les attentats de 2016... Pourtant, si elle a arrêté l'émission de TF1, la Bisontine ne s'est pas pour autant détournée de sa passion, le chant. Et elle a même présenté sur le plateau de Quotidien son premier single, intitulé Je pars mais je t'aime, ce jeudi 10 mai 2018. Elle en a aussi profité pour s'expliquer sur ces fameuses publications...

Sa voix est à couper le souffle, personne n'en démord. On se rappelle comme chaque spectateur avait senti les frissons parcourir son corps en écoutant sa reprise d"'Hallelujah" de Leonard Cohen. Pourtant, cela n'avait pas empêché de nombreuses personnes de s'élever contre Mennel lorsqu'Internet avait ressorti de vieilles publications, datées de deux ans, dans lesquelles la jeune Bisontine s'exprimait au sujet des attentats de 2016. Elle y disait que le gouvernement était "les vrais terroristes" et mettait en doute l'attentat de Nice. Ce qui n'aura pas forcément plu au public (ou politiques), la forçant à quitter The Voice. 

Mennel : "Les posts étaient exacts mais l'interprétation était erronée"

Face à ces reproches, la jeune fille a décidé de se défendre publiquement ce jeudi sur le plateau de Quotidien. "Ce qu'on disait sur moi c'était faux, c'était pas moi" a-t-elle expliqué en face d'un Yann Barthès compréhensif. "Sauf que les posts étaient exacts..." a repris ce dernier. "Les posts étaient exacts, mais l'interprétation était erronée. C'était un amalgame. On m'a prêté de mauvaises intentions" a-t-elle conclu. 

Si chacun se fera son idée de la chose, on peut cependant écouter son premier single, qu'elle a interpreté sur le plateau hier.  Et dans les paroles de sa chanson, on retrouve sans difficulté les problématiques qui l'agitent... 

Maxime C.
retour