Mardi 22 août 2017

Une e-pétition pour aider les jeunes patients diabétiques de type 1 dans le Doubs

16/06/2017 - 11:09 Une e-pétition pour aider les jeunes patients diabétiques de type 1 dans le Doubs

L’association Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) du Doubs interpelle, ce 16 juin 2017, la ministre de la santé pour demander le remboursement des systèmes de mesure de glucose en continu. Elle lance également une e-pétition...

Un premier dispositif de surveillance sans prélèvement de goutte de sang vient d’être remboursé : "c’est une première étape qui nous réjouit ! Mais cela ne couvre pas l’ensemble des besoins des personnes ayant un diabète de type 1 en situation d’impasse thérapeutique et particulièrement les enfants avant 4 ans, les patients dont l’équilibre glycémique est instable malgré une intensification du traitement et les patients à haut risque d’hypoglycémies" explique l'association.

"Des technologies qui permettent de connaître le taux de glucose en continu existent depuis 10 ans. Cependant, faute de remboursement, l’ensemble de la population qui devrait en bénéficier ne peut y accéder" s'insurge-t-elle.

Importance de la mesure continu du glucose

" La mesure en continu du glucose aurait un impact majeur sur leur qualité de vie. Chez les enfants, elle influence de manière positive la perception de leur santé. Pour les familles, elle installe une forme de confiance dans le suivi au quotidien de la maladie. Côté école, elle permet aux enfants de poursuivre une scolarité identique à celle des autres en limitant notamment les risques d’hypoglycémie" précise l'association.

Pour ces jeunes et leurs familles, la mesure en continu de la glycémie permettrait de :

Info +

Dans l’objectif d’accompagner et d’informer les patients et leurs proches, L’AJD animera également une discussion en live depuis son fil Twitter autour de l’apport des technologies médicales dans la gestion de l’hypoglycémie. Rendez-vous sur @AJDdiabete #MEDTECHHYPO le 22 juin à 17 heures.

Pétition : http://www.ajd-diabete.fr/poursuivons-mobilisation-remboursement-capteurs/

Hélène L.
retour