Samedi 16 décembre 2017

Une enseignante de l'école Champagne vient en aide à une famille sans hébergement

04/12/2017 - 17:48

Una famille de ressortissants d'Italie, arrivée à Besançon à la rentrée, s'est retrouvée sans solution d'hébergement ce lundi 4 décembre 2017 en raison de retards administratifs. Les enseignants de l'école Champagne, où sont scolarisés deux des trois enfants, ont alerté la mairie de Besançon et l'inspection adamique du Doubs. Ils ont dans un premier temps proposé à cette famille de dormir dans les locaux de l'école pour la nuit du lundi 4 au mardi 5 décembre 2017. C'est finalement une enseignante que les hébergera.

La famille italienne, en situation régulière en France, était hébergée dans la famille du père ou chez un collègue de ce dernier. "Un logement situé dans le quartier de Planoise est en cours d'attribution par un bailleur social pour cette famille, mais une formalité administrative interdit la mise à disposition effective de celui-ci" explique le syndicat SNUIPP qui appelle les responsables administratifs à agir "au plus vite" pour qu'une mesure d'urgence puisse être trouvée.

Yves-Michel Dahoui, a été averti de la situation par le directeur de l'école. "Ce qui n'est pas normal, c'est que des enfants risquent de dormir dehors. Je suis sensible à cette situation, mais je n'ai pas de compétence pour mettre un logement à disposition. J'ai donc alerté le CCAS de la ville. Les services de l'État sont également informés de la situation" précise l'adjoint au maire, délégué à l'éducation.

L'équipe enseignante de l'école élémentaire Champagne s'est indignée de la situation et a proposé dans un premier temps à cette famille de dormir dans les locaux de l'école. Finalement, les formalités administratives, entre la CAF du Doubs et Néolia devraient s'accélérer. Une enseignante de l'école Champagne a décidé d'héberger la famille italienne chez elle pour les deux prochaines nuits…

Damien
retour