Samedi 21 avril 2018

Une relique de Jean-Paul II volée dans une église de Dordogne

13/01/2018 - 07:47

Un morceau de soie blanche provenant de la ceinture portée par l'ancien pape Jean-Paul II lors de l'attentat qui avait failli lui coûter la vie en 1981 a été dérobé dans l'église d'un village de Dordogne, a annoncé vendredi l'évêché de Périgueux.

La disparition de la relique a été constatée le 28 décembre par deux femmes qui visitaient l'église à Sainte-Orse, situé à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Périgueux. Le reliquaire était toujours en place, mais la porte était fracturée et le morceau de soie avait été emporté par les voleurs. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie.

La relique du pape, canonisé en 2014, avait été offerte au sanctuaire par un prêtre de l'évêché. Elle avait été déposée dans l'église en 2012. Dans son communiqué, "l'évêché de Périgueux et Sarlat déplore un acte qui prive les fidèles, et la commune de Sainte-Orse, d'un objet d'une valeur qui pour être essentiellement spirituelle, n'en n'est pas moins grande."

Les reliques de l'ancien pape, qui fut très populaire, sont nombreuses dans le monde entier. En octobre, une relique avec du tissu imprégné du sang de l'ancien pape avait été volée dans un sanctuaire surplombant le lac de Garde, dans le nord de l'Italie. En 2014, un autre fragment de tissu imprégné du sang du souverain pontife polonais avait été volé dans une chapelle isolée des Abruzzes, dans le centre du pays, mais retrouvé une semaine plus tard.

En juin 2016, un nouveau morceau d'étoffe taché du sang de Jean Paul II a été dérobé, cette fois dans la cathédrale de Cologne, en Allemagne. Le pontificat de Karol Wojtyla, devenu Jean-Paul II, s'est étendu de 1978 à sa mort en 2005. Le 13 mai 1981, il a été victime d'un attentat sur la place Saint-Pierre à Rome perpétré par un Turc musulman de 23 ans, Mehmet Ali Agca.

(Avec AFP)

Damien
retour