Samedi 27 mai 2017

Videur tué à coups de couteau : l'agresseur mis en examen et écroué

26/04/2017 - 17:23 Videur tué à coups de couteau : l'agresseur mis en examen et écroué

L'autopsie pratiquée ce mercredi 26 avril 2017 dans la matinée a révélé que le coup de couteau porté au cœur de la victime avait provoqué l'hémorragie mortelle lors de la rixe survenue dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 avril 2017 devant une boite de nuit au centre-ville de Besançon. Le meurtrier présumé qui s'est rendu n'est pas le client qui avait été éconduit dans un premier temps pa le vigile. L'auteur des coups de couteau a été présenté à un juge d'instruction. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué 

Lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi en début d'après-midi, la procureure de Besançon a confirmé que la victime Mamadou Diedhiou âgée de 35 ans avait été tuée à l'arme blanche. 

"L'autopsie pratiquée a révélé des contusions au niveau du visage et deux plaies franches. La première sur la cuisse droite et la seconde qui a profondément tranché les deux ventricules du coeur provoquant l'hémorragie mortelle…" a déclaré Edwige Roux Morizot. La victime est décédée des suites des blessures peu de temps après avoir été transporté au CHRU de Besançon. 

L'auteur présumé des coups de couteau se rend... mais ne dit rien

L’agresseur soupçonné d’avoir mortellement poignardé le vigile s’est rendu au commissariat, en compagnie de son avocat, à 2h40 dans la nuit du 24 au 25 avril 2017. "Il a fait valoir son droit à garder le silence et n'a rien déclaré" a indiqué  la procureure de Besançon."L'auteur des coups de couteau a été identifié très formellement sur les caméras de vidéosurveillance de l'établissement et de la ville", a-t-elle indiqué. 

Le meurtrier présumé est un Bisontin sans emploi défavorablement connu de la justice. Connu pour des faits de "petite délinquance" et sous contrôle judiciaire depuis avril 2016 dans une affaire de stupéfiiants, le jeune homme de 24 ans était entendu ce mercredi 26 avril 2017 dans l'après-midi par un juge d'instruction. Il a été mis en examen pour "homicide volontaire" et placé en détention provisoire. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle. 

Rappel des faits

Mamadou Diedhiou, au "Styl’”  depuis quelques semaines seulement, avait refusé l’entrée à un client dans la nuit du 22 au 23 avril 2017. Sur les images de vidéo-surveillance, la situation semble relativement calme. Ce dernier appelle des camarades qui arrivent devant l'établissement une quinzaine de minutes plus tard, peu avant 3h du matin, pour entourer l'agent de sécurité.  "Celui qui était de prime abord pacifique est le premier a avoir porté un premier coup au vigile. Deux ou trois autrres se sont mis à frapper la victime. Et c'est dans le cadre de cette scène de violence, que l'un d'eux a sorti un couteau et a très franchement porté les deux coups de couteau..."

Damien
retour